Scène de musiques actuelles
de territoire en ardèche

Plongé très jeune dans le bouillonnement artistique, Alaa Zouiten a très vite fait l’étalage de ses dons de polyglotte… de la musique ! Avec l’oud comme instrument de prédilection, il parle des langues multiples dans un style de fusion jazz arabo-oriental. Aux côtés du bassiste vivarois Didier Del Aguila, qui l’a mis sur notre route, il vient avec son nouveau combo pour une résidence et un concert. 


SI VOUS AIMEZ : ANOUAR BRAHEM, DHAFER YOUSSEF, LA MÉDITERRANNÉE… 


CONCERT BISOU ! 

Nous offrons 2 options par trimestre (1 au nord et 1 au sud) aux détenteurs de la carte Bisou. Choisissez au fil de la saison le concert qui vous ferez plaisir, celui là en fait partie ! 


Théâtre municipal

Viviers

VIVIERS 07220

04 75 90 17 84

ALAA ZOUITEN

 

Sur Place : 15€ | Prévente : 13€ | Adhérent : 11€ | Réduit : 9€ | Jeune : 6€

 

JAZZ ORIENTAL

Plongé très jeune dans le bouillonnement artistique, Alaa Zouiten a très vite fait l’étalage de ses dons de polyglotte… de la musique ! Avec l’oud comme instrument de prédilection, il parle des langues multiples dans un style de fusion jazz arabo-oriental. Aux côtés du bassiste vivarois Didier Del Aguila, qui l’a mis sur notre route, il vient avec son nouveau combo pour une résidence et un concert. 


SI VOUS AIMEZ : ANOUAR BRAHEM, DHAFER YOUSSEF, LA MÉDITERRANNÉE… 


CONCERT BISOU ! 

Nous offrons 2 options par trimestre (1 au nord et 1 au sud) aux détenteurs de la carte Bisou. Choisissez au fil de la saison le concert qui vous ferez plaisir, celui là en fait partie ! 


Détail des groupes

Quelle serait la finalité, à la fois utopique et séduisante, de tout instrumentiste? Pour Alaa, la réponse est claire : faire chanter, voire même parler son instrument et ce, de la manière la plus libre et diversifiée. C´est dans cet esprit que le oudiste marocain présente ce nouvel opus «Talking Oud» dans lequel des fragments de styles diérents (musiques arabo-andalouses et marocaines, Flamenco, Jazz et Rock) se côtoient, puis se reconstruisent harmonieusement, formant ainsi les traits et les couleurs d’un son nouveau. Le Oud en est le leitmotiv; Alaa le veut enfin libéré de toutes contraintes, aussi bien chantant et vénérant la voix de «Salim Halali », figure emblématique du chant judéo-maghrébin dans les morceaux «Hilalia» et «Mahani Zin», qu´explosif et joyeux dans une atmosphère blues-gnaoui dansante dans «A Wlidi Wlidi».

Dans «Talking Oud» il s´agit alors d´un métissage qui ne prétend à aucune hiérarchie de styles musicaux, évitant ainsi tout préjugé : A travers ses compositions et arrangements, l’artiste se sert tout simplement des diérentes musiques qui lui sont chères et profite ainsi pleinement de la diversité de cet océan musical infini dans le temps et dans l’espace. Que le saxophone balkan de Vladimir Karparov puisse s´épanouir dans une harmonique Jazz du Piano de Florian Zeller et de la batterie de Dimitris Christides, le tout sur la base des percussions marocaines de Rhani Krija (invité spécial) et du groove bassistique de Didier Del Aguila, tel est le rêve musical de Alaa de la World Music dans « Alaa´s Dream». Il s’agit donc d’un processus de création purement artistique ayant tendance à proposer de nouvelles perspectives musicales et ne visant que la beauté de la musique en soi.

Alaa Zouiten : oud | Didier Del Aguila : basse | Diego Pinera : guitare | Vladimir Karparov : saxophone