Scène de musiques actuelles
de territoire en ardèche

Projet > Présentation/ histoire

 

LA SMAC 07 (Scène de Musiques Actuelles de l'Ardèche), un projet de coopération innovant !

En 2009, trois associations historiques engagées sur le secteur des musiques actuelles (La Presqu’île à Annonay, Cavajazz à Viviers et L'Art Scène à Payzac) se rapprochent pour écrire un projet culturel et artistique partagé. Leur volonté est de remplir les missions d'une Scène de Musiques Actuelles de façon collective, en insistant sur les notions de territoire, de circulation des artistes, de mutualisation des emplois et des outils de travail. Un an plus tard, ces associations obtiennent le label SMAC délivré par le Ministère de la Culture et soutenu par les collectivités territoriales ; la SMAC 07 est née ! C'est la première Scène de Musiques Actuelles de territoire à être labellisée sur le territoire national. Suite à la disparition de L’Art Scène pour des raisons économiques, le projet de la SMAC 07 repose depuis 2013 sur deux lieux clairement identifiés, La Presqu'île et Cavajazz, tout en amplifiant son rayonnement territorial par la mise en œuvre de partenariats avec de multiples structures du département.
En déployant son projet de coopération, La SMAC 07 permet de faire vivre un schéma de développement des musiques actuelles en Ardèche, s’organisant à partir de territoires locaux en mouvement et interconnectés entre eux ; il représente une participation active à l’aménagement musical du territoire et à la vie de son écosystème culturel. Il est un outil départemental au service des musiciens, des publics et des populations, favorisant leur implication participative, leur émancipation et leur créativité.

Ses missions de service public à l'oeuvre sur le territoire

- l’organisation de concerts et de festivals ;
- le soutien à la création par l’accueil d’artistes en résidence ;
- l’accompagnement de la pratique musicale et des projets musicaux ;
la réalisation d'actions culturelles en direction de publics ciblés ;
- le développement d’une plateforme ressource et d’information sur le champ des musiques actuelles.

La Presqu'île - Annonay

L'histoire

L’association «Une Ile au Large - Musique et Culture» est créée à Annonay en 1993 par un collectif d’artistes locaux et de passionnés, désireux de répondre aux besoins qui s’expriment alors en termes d’encadrement des pratiques musicales en amateur et de production d’artistes régionaux en émergence pour les accompagner vers la professionnalisation. Le projet de départ s’enrichit dès 1996 d’une activité ressource et d’un travail ponctuel de programmation. L’association décide alors de réhabiliter l’ancien cinéma paroissial d’Annonay pour le transformer en une salle de spectacles : La Presqu’île ouvre ses portes en septembre 2000. L’ouverture de ce lieu culturel initialement généraliste (musique, théâtre, danse, conte, vidéo…) permet d’engager une véritable pérennisation des actions de l’association, notamment en ce qui concerne la diffusion, prenant alors le pas sur le travail de production. Si la diffusion représente la principale activité de la structure avec une cinquantaine de concerts organisés à l’année, qui attirent un public varié autant urbain que rural, connaisseur ou néophyte, l’association travaille aussi sur le soutien à la création en direction d’artistes professionnels, l’accompagnement des pratiques musicales en amateur au moyen de répétitions montées et scènes ouvertes et l’action culturelle à destination de publics sociaux et scolaires.

Le lieu

Salle de patronage au début du XXe siècle, devenue cinéma paroissial «Le Foyer» entre 1920 et 1970 (un magnifique projecteur d’époque se trouve dans le hall), elle a rouvert ses portes en 2000, lorsque deux couples d’amis, Serge Largeron & Catherine Dubois et Pierrot & Betty Poinas, rapidement rejoints par une trentaine de bénévoles décident de lui offrir une nouvelle tranche de vie autour du spectacle vivant. Située entre les deux rivières qui traversent la ville d’Annonay (la Deûme et la Cance), elle a été renommée «La Presqu’île»... Aujourd'hui, La Presqu'île est entièrement équipée, aménagée pour recevoir les arttistes et le public et dotée d’une jauge de 200 spectateurs. Elle offre ainsi une grande proximité entre les artistes et le public favorisant les échanges. Sa configuration permet d'adapter l'aménagement de l’espace selon le type de concert (assis, debout, mixte, cabaret...) composant une ambiance différente à chaque soirée.

 

Cavajazz - Viviers

Cavajazz à Alba-la-Romaine

En décembre 1993, il paraissait un peu fou de créer un club de jazz dans un petit village de l’Ardèche méridionale... Cela ne l’était pourtant pas pour Max Cottet et Philippe Euvrard, deux hommes passionnés par les musiques et par les rencontres, qui ont uni leurs énergies et leurs compétences pour fonder l’association Cavajazz à Alba la Romaine .Face aux vents contraires et à tous ceux qui pensaient qu’ils étaient illuminés, ils ont prouvé que leur folie était douce et magique, et ils ont su rassembler autour de leur projet un groupe de bénévoles tout aussi passionnés et dévoués à cette aventure magnifique. Avec pour objectif initial de créer un lieu de proximité pour les rencontres musicales, particulièrement autour des différentes esthétiques du jazz mais aussi autour d’autres courants musicaux, le Cavajazz Club trouva son écrin dans le hameau médiéval de La Roche. Le nom de l’association vient du lieu restauré et mis à disposition par Max Cottet : trois magnifiques caves voûtées, naturellement destinées aux concerts… Philippe Euvrard, musicien aguerri et renommé, apporta quant à lui sa connaissance des réseaux musicaux et son savoir-faire en terme de programmation. Autour d’eux, c’est une véritable ruche qui s’est affairée à rendre ce lieu convivial et accueillant, autant pour les artistes que pour le public.

Cavajazz à Viviers

En 2007, Cavajazz déménage à quelques encablures de son village d’origine... L’association est déplacée à Viviers, une ville à la taille plus importante et au patrimoine tout aussi exceptionnel, située aux abords du Rhône. En 2007, face au succès croissant de ses concerts, à l’évolution du monde de la culture et suite à une décision d’une partie de ses membres, l’association déménage dans la commune de Viviers et reçoit un soutien important de la Mairie en s'inscrivant dans le développement culturel et artistique de la commune et de son territoire. Les concerts sont alors majoritairement programmés dans le Théâtre Municipal (monument datant de 1928 récemment réhabilité), mis à disposition par la commune. Il est ainsi doté aujourd’hui d’une très bonne acoustique, d’une jauge variant entre 150 et 250 places, et bien sûr des aménagements nécessaires à l’amélioration de l’accueil du public et des artistes.