Musiques du monde
dim. 19 septembre
PARRANDA LA CRUZ
17h00
Théâtre Antique | Alba La Romaine
Gratuit
PARRANDA LA CRUZ


Concert présenté par la SMAC 07 en partenariat avec le Département de l'Ardèche et le MuséAl

On ne l'avait pas vu venir, ce nouveau phénomène thermique venu du mythique continent afro-atlantique ! L'improbable quatuor Parranda La Cruz réussit le tour de force de créer des ouragans musicaux hors catégorie, dont les victimes consentantes ressortent trempées de sueurs et d'émotions partagées. Une fiesta de transes d'outre-mers entre l'immense Atlantique et l'Océan Indien, entre les cultures afro-vénézuéliennes et réunionnaises.

Avec ce premier mini-album « Aguacero », toutes les conditions de l'ouragan tropical sont réunies ! La chaleur des chants, les averses vibratoires des percussions... Mais aussi la symbiose entre les courants d'air chauds venus de la région si bien nommée de Barlovento, au nord du Vénézuéla, avec ceux de la volcanique Réunion.

D'une essence profondément populaire, de celles qui ont la capacité de transcender les différences culturelles en quelques tours de piste, la musique de Parranda La Cruz convoque les esprits des natures et des cultures africaines, amérindiennes et européennes. Une hybridation magique et un mix de spiritualités qui vont chercher le public jusque dans les profondeurs d'une philosophie universelle. L'envie de rencontre est partout présente dans ce projet puisqu'il reprend naturellement la tradition des fêtes populaires ambulantes de la région agricole du Barlovento, également forgée par l'histoire de l'esclavage. Un héritage commun et des accointances humaines profondes avec l'Île de la Réunion... Les artistes de ces différents horizons se réunissent autour de chants à la fois mystiques et festifs issus du répertoire traditionnels afro-vénézuéliens, mais aussi des percussions culo e' puyas, minas et quitiplás.

À l'image de l'insondable richesse des cultures issues de la diaspora africaine, qui ont toutes en commun la création d'un langage commun magnifié par la musique, Parranda La Cruz est une hybridation inattendue. L'épopée initiée par Rebecca Roger Cruz, chanteuse et musicienne originaire de Caracas, s'est lancée en 2018 dans le bouillonnement de la scène musicale lyonnaise avec la baroudeuse des musiques afro-atlantiques Margaux Delatour (Pixvae, Ti'Kaniki'). Elles forment ensemble un duo détonant de cantadoras du troisième type ! Une subtile mixture se crée au contact de deux figures du nouveau maloya, Luc Moindranzé Karioudja et David Doris, percussionnistes métronomiques découverts récemment avec le collectif Ti'Kaniki.

Le quatuor forme un c(h)oeur gros comme ça, unissant leurs voix et leurs percussions pour donner un nouveau souffle aux musiques et aux chants venus des descendant.e.s d'esclaves installés au nord du Vénézuela.