Scène de musiques actuelles
de territoire en ardèche

Artistes associé.e.s > Ndobo-Emma

Ndobo-Emma, Artiste Associée 2017-2018

Ndobo-Emma sur le web :

 

https://www.facebook.com/ndoboemma/
https://www.youtube.com/channel/UCIjyRqsyB41NoDYd_cakFFA 
https://soundcloud.com/ndobo-emma

www.ndobo-emma.com 



Lauréate en 2016 du tremplin Jazz à Sète et du tremplin Voix de Femmes, 1er prix national "Jeune Talent" du CNOUS et accompagnée par le dispositif départemental d'accompagnement 34 Tours, Ndobo-Emma a réalisé cette année-là une cinquantaine de concerts en solo dans toute la France avec notamment des premières parties pour Jurassic 5, Blick Bassy, Charlie Winston, Marina Kaye, Tété, Rising Tide, Anthony Joseph, Shakura S'Aida, Bachar Mar-Khalifé...

Son premier disque, un EP 5 titres chanté intégralement en anglais, intitulé "Blossoms" est disponible depuis le vendredi 3 mars 2017. Un opus intimiste et à fleur de peau à l’image de ses concerts en solo. Enrichie de ces nombreuses rencontres avec le public, Ndobo-emma a tout naturellement nourri le désir de faire évoluer sa musique en solo vers un second disque  arrangé pour un groupe de musiciens en vue de deux objectifs: toucher un plus vaste public, et proposer son spectacle à une plus large variété de programmations.

Parallèlement aux tournées pour promouvoir son premier disque, elle compose entre janvier et juin 2016, son second opus, un EP 7 titres composé et enregistré entre son  appartement de Montpellier et le studio de Romain Bernat, ingénieur du son et arrangeur, à Poitiers.  Le projet est actuellement  en phase de pré-production et sera enregistré en deux sessions d'une semaine durant l'été 2017. L'objectif est d'entamer le travail de création du nouveau live dès octobre 2017 grâce à l'accompagnement précieux de la SMAC 07,  en vue d'une série de concerts "avant-première" planifiés les 27 et 28 avril 2018, avant la sortie officielle du disque en septembre.

 

Historique de création: l'éclosion du projet

 

En janvier, alors qu'elle est en studio à Poitiers avec des musiciens pour l'enregistrement d'un projet musical parallèle le beatmaker/arrangeur Romain Bernat laisse surgir de ses platines un sample de Michael Franks. "Livin on the inside" claironne le chanteur américain de sa voix aérienne: à l'oreille de la jeune femme, grande amatrice de l'artiste en question ces mots résonnent comme une douce invitation au voyage intérieur, à se laisser bercer par ses rêves... et pourquoi pas à les suivre ? Autour de cet échantillon vocal, le beatmaker et les musiciens (membres du groupe de hip-hop-jazz "Late Notice" , originaire de Montpellier: Pablo Auguste à la basse, Killian Rebreyend et Raphaël Haberer-Proust aux claviers, Roman Escudié à la guitare) collaborent instantanément pour créer une instrumentalisation épurée: tempo très lent, batterie minimaliste, douces et chaleureuses nappes de Rhodes... la rythmique basse-batterie avance d'un pas lourd et sourd, tandis que les claviers planent au-dessus en nappes étirées conférant au titre une ambiance de rêve éveillé. Quelques touches de vibraphone et de guitare électrique viennent achever de faire scintiller le climat délicatement sensuel et jazzy du titre. La boucle est entêtante et commence déjà à obséder la chanteuse. Retrouvant toutes les influences esthétiques qui lui sont chères depuis l'enfance (R'n,b, soul, jazz, avec une légère pointe de hip-hop en raison de l'utilisation du "sampling", et le choix des sons de batterie), elle est touchée par la douce atmosphère de l'instrumentation qu'elle voit éclore sous ses yeux, et se demande immédiatement qu'elle pourrait être la suite des mots du chanteur américain sur ce titre.

De manière inattendue, ce premier morceau devient le véritable point de départ de la création du deuxième opus.

C'est donc très naturellement, dans l'écrin du studio de Romain Bernat, en collaboration avec ses camarades musiciens, que l'écriture en  solo amorce sa transition vers une formule en groupe.

Du côté de l'écriture, la thématique "soufflée" par Michael Francks devient le fil rouge qui inspirera l'écriture des six prochains titres. "Livin on the inside". Ndobo-emma se met en tête d'en explorer les différentes facettes de ce thème de l'intériorité: l'écriture devient dans ce second opus, au travers de sept compositions un moyen d'investir son monde intérieur et du même coup de questionner son rapport au monde "réel", à l'époque auxquels elle appartient, et à sa relation à l'autre.

>Ndobo-emma est également membre du collectif de musiciens Late Notice, fusionnant hip-hop et jazz, et qui sort son 1er album Prismes en septembre 2017.

>Dans son 1er EP paru en mars 2017, Ndobo-emma reprenait déjà « Lotus Blossom » de Michael Franks, issu de l'album One bad habit, publié en 1980.