Scène de musiques actuelles
de territoire en ardèche

Festival En Place ! En partenariat avec En Scènes - Annonay Rhône Agglo


ANNULÉ POUR RAISONS SANITAIRES


Depuis la sortie de leur premier album « La Vida se Vive »  en mars 2017 et une tournée de plus de 200 dates, la Kumbia Boruka a rempli son pari en faisant vibrer le Vieux Continent au rythme emblématique d'Amérique latine, la Cumbia.

On rappelle par ailleurs que le projet artistique, fruit dune rencontre singulière entre l'accordéoniste mexicain Hernan Cortes, et le chanteur reggae lyonnais Bob Sikou, a pris rapidement une tournure savoureuse avec la venue de musiciens passionnés et originaires des quatre coins du continent latino-américain.

Forte de son union sacrée et de son enthousiasme débordant, la Kumbia Boruka présente un nouvel album « El Remedio » qui est tout aussi audacieux et pertinent.

On y retrouve évidemment la fraîcheur dansante de l'accordéon, la générosité vibrante du chant, le son rock combiné à la résonnance psychés des machines, le dynamisme éclatant des cuivres, le tout reposant sur une rythmique puissante à l'énergie colorée.

La substance thématique de cet album est résolument contemporaine, universelle et respectueuse du genre cumbia. Les textes de la Kumbia Boruka revendiquent toujours autant une sensibilité face aux injustices de nos sociétés malades et aliénées. L'amour y est interprété comme un antidote infaillible au chagrin et à la souffrance. L'alchimie parfaite entre la cumbia « old school » et la Nu Cumbia garantit, à chaque instant, une invitation à la danse.

L'esprit d'ouverture et de partage est une autre caractéristique de la personnalité de la Kumbia Boruka. Dans ce sens l'album « El Remedio » est la résultante de belles rencontres artistiques. Philippe Teboul alias « Garbancito », musicien de la Mano Negra et de Manu Chao, est venu apporter toute son expérience en injectant ci et là une touche « underground ». La collaboration avec Victor-Attila Vagh, producteur de Flavia Coelho, amène une dimension actuelle à cette musique du monde.

Pour ce nouvel album, Kumbia Boruka a aussi misé sur la nécessité dune reconnaissance légitime sur ses terres d'origines. Dès lors les cuivres se devaient d'être enregistrés à Monterrey. Cest également dans ce bastion de la cumbia mexicaine et dans les studios dAlfonso « Poncho » Herrera que lalbum sera définitivement validé.

Ce deuxième album de la Kumbia Boruka intitulé « El Remedio » se définit donc comme une authentique prescription musicale capable de lutter efficacement contre les signes symptomatiques de nos maux.

A consommer sans modération !!

Place des Cordeliers

Annonay

Annonay 07100

EN PLACE ! Avec Kumbia Boruka

 

Gratuit !

 

Néo-Cumbia

Festival En Place ! En partenariat avec En Scènes - Annonay Rhône Agglo


ANNULÉ POUR RAISONS SANITAIRES


Depuis la sortie de leur premier album « La Vida se Vive »  en mars 2017 et une tournée de plus de 200 dates, la Kumbia Boruka a rempli son pari en faisant vibrer le Vieux Continent au rythme emblématique d'Amérique latine, la Cumbia.

On rappelle par ailleurs que le projet artistique, fruit dune rencontre singulière entre l'accordéoniste mexicain Hernan Cortes, et le chanteur reggae lyonnais Bob Sikou, a pris rapidement une tournure savoureuse avec la venue de musiciens passionnés et originaires des quatre coins du continent latino-américain.

Forte de son union sacrée et de son enthousiasme débordant, la Kumbia Boruka présente un nouvel album « El Remedio » qui est tout aussi audacieux et pertinent.

On y retrouve évidemment la fraîcheur dansante de l'accordéon, la générosité vibrante du chant, le son rock combiné à la résonnance psychés des machines, le dynamisme éclatant des cuivres, le tout reposant sur une rythmique puissante à l'énergie colorée.

La substance thématique de cet album est résolument contemporaine, universelle et respectueuse du genre cumbia. Les textes de la Kumbia Boruka revendiquent toujours autant une sensibilité face aux injustices de nos sociétés malades et aliénées. L'amour y est interprété comme un antidote infaillible au chagrin et à la souffrance. L'alchimie parfaite entre la cumbia « old school » et la Nu Cumbia garantit, à chaque instant, une invitation à la danse.

L'esprit d'ouverture et de partage est une autre caractéristique de la personnalité de la Kumbia Boruka. Dans ce sens l'album « El Remedio » est la résultante de belles rencontres artistiques. Philippe Teboul alias « Garbancito », musicien de la Mano Negra et de Manu Chao, est venu apporter toute son expérience en injectant ci et là une touche « underground ». La collaboration avec Victor-Attila Vagh, producteur de Flavia Coelho, amène une dimension actuelle à cette musique du monde.

Pour ce nouvel album, Kumbia Boruka a aussi misé sur la nécessité dune reconnaissance légitime sur ses terres d'origines. Dès lors les cuivres se devaient d'être enregistrés à Monterrey. Cest également dans ce bastion de la cumbia mexicaine et dans les studios dAlfonso « Poncho » Herrera que lalbum sera définitivement validé.

Ce deuxième album de la Kumbia Boruka intitulé « El Remedio » se définit donc comme une authentique prescription musicale capable de lutter efficacement contre les signes symptomatiques de nos maux.

A consommer sans modération !!